- Les top-sites -

Réclamez vos BE pour le vote




 
C'est la rentrée à Auradon Prep ! Nous recherchons des Vilains, des Gentils, et des habitants du monde réel ! Nous manquons de garçons. Venez nous rejoindre, ne soyez pas timides !

Partagez | 
 

 Héritage dérobé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jean-Richard de Locksley
❦ colombes : 16
Date d'inscription : 02/10/2016
Localisation : Auradon Prep.

MessageSujet: Héritage dérobé Dim 2 Oct - 21:56

Jean-Richard de Locksley

feat. Joseph Gordon-Levitt




© LYDIE
Carte d'identité

Prénom(s) Jean-Richard • Nom de Locksley • Surnom(s) Amis de la poésie, choisissez vos sobriquets • Âge 32 ans • Je viens de Robin des Bois • J'y suis le fils de Robin le Juste et de Belle Marianne • Métier/fonction Récemment surveillant d'Auradon Prep. Jusque là, Voleur professionnel. • Capacité(s) Multiples & variés. Rien de magique, rassurez-vous. • Orientation sexuelle Voilà une bien vilaine question tout à fait indiscrète • Statut matrimonial Célibataire, soyons sérieux • Groupe A Whole a New World.
Dans mon sac
• Mon éternel chapeau hérité de son père
• La panoplie du bon cambrioleur
• Ma montre à gousset
• Le portrait de ma mère dans mon porte-feuille
• Un couteau-suisse (toujours utile)
• Une petite boîte contenant aiguille à coudre & fil

A savoir Malgré toutes ses conquêtes et son charme, Jean est encore tout à fait chaste Extrêmement exigent dans ses sentiments Très bon magicien Manipulateur Cherche à se créer une troupe de jeunes gens habiles dans leur domaine pour le rejoindre dans sa lutte C'est un surveillant particulièrement indifférent aux problèmes des élèves Très souple, agile et bon combattant A apprit à coudre par sa mère. En revanche, il est très mauvais au tir à l'arc Adore plaire et charmer Jafar président  Révolutionnaire et aime contredire l'autorité en place (à savoir Marraine la Bonne Fée) N'hésitez pas à se montrer odieux et parfaitement impoli par pure provocation Adore provoquer, de toutes les manières Adepte très féru de café-noisette avec une pointe de crème Mais apprécie également une bonne tasse de thé, pourvu que la personne qui en prend avec lui en a envie ou ne dort pas Adore les sports violents ainsi que le badminton (y jouait souvent avec sa marraine)


Description

Fier, noble et gentleman, Jean semble être l'homme le plus courtois du monde. A l'aise dans ses pompes et le regard qui ne cille pas, le garçon impose de sa princière prestance par une attitude aristocrate faussement désabusée. Nonchalant, arrogant et insolant, dans son regard de jais se traduit tout son aimable mépris pour le bas peuple. Jean semble être un homme bien trop inaccessible pour le commun des mortels. Les mains dans les poches, sa carrure n'impressionne pas tant que ses fines épaules qui s'agitent avec une paresse tranquille.

Jean est bel homme, comme son père. Jean est adroit, expressif et possède l'humour plein d'un sarcasme cruel. Comme son père. C'est son charisme et son éloquence qui lui ouvrent toutes les voies. Sa capacité à s'adapter aux situations l'encourage à prendre ses aises partout où il est. En dépit de sa haute tenue, Jean est un garçon très accessible avec qui il est aisé de tenir une conversation. Poli, courtois, intarissable en de nombreux domaines, Jean connait tous les us de la galanterie et du parfait gentleman. C'est un masque impersonnel qui sait à qui il s'adresse et comment. Il apparaît calme comme une vache sacrée et possède le verbe acéré. Ses mots font mal, ses regard blessent, ses rires insultent aux larmes.

En vérité, Jean n'est pas ce personnage précieux et grandiloquent, plein de fantaisie et de charme dont il aime se faire passer. Jean aime l'aventure, le crime, l'adrénaline. Il aime les choses qui pètent et les éclats de théâtre qui surprennent. Imprévisible dans ses caprices, ses envies et ses désirs changent souvent et traduisent son grand désir d'instabilité. Sarcastique, moqueur, hautain, ce prince de Machiavel n'hésite jamais à faire mal ou à piquer là où le mot fait très mal. Ce n'est pas pas franchise mais, par orgueil. Etre supérieur et frustré des injustices du royaume dont il en est le principal privilégié, c'est la rage au ventre que Jean se bat pour rétablir un peu de parité dans les richesses et les privilèges de chacun. Quitte à bouleverser le sacro-saint ordre public.


Interview

Que pensez-vous du fait que les enfants des méchants arrivent tous cette rentrée ?
Et vous, que pensez-vous de l'idée d'enfermer les enfants de criminels avec leurs parents névrotiques et psychopathes sur une île à la société anarchique et dont les valeurs les plus importantes, imposées par leurs parents tyranniques, seraient le mal, la destruction de toute chose et la vengeance ?

Déjà, là, ça ne vole pas bien haut.

Mais, résumons :
Ce sont donc à ces enfants à qui vous avez privé de liberté, de dignité humaine, de réelle construction identitaire et qui ont été élevés par la vengeance que leurs parents ont nourri une vie entière contre vous, dont vous souhaitez ouvrir les portes de l'académie ?

Champions, les gars.

Madame Mime a profité de s'être enfuie de l'ile de l'Oubli pour lancer un sortilège qui a eut comme conséquence de faire apparaître des habitants d'un autre monde. Croyez-vous que ces gens venant de ce que l'on appelle "le monde réel" valent mieux que les enfants de vilains ?
Que EUX appellent "Le Monde Réel". Parce que moi, ça va. Mon monde à moi, il est bien réel. Je ne sais pas qui sont ces enfants mais, Marraine la Bonne Fée aura bien intérêt de les renvoyer chez eux. Ce sont des enfants : Ils ont besoin de leurs parents, de leurs amis, de vivre comme ils vivent chez eux. On ne peut pas seulement les faire venir dans notre monde à cause de la maladresse de l'un de nos magiciens et dire finalement "oups. Tant pis. Voilà Auradon Prep, bienvenu".




Derrière l'écran

Surnom Pistache&Peanut Âge 22 ans Où à tu connu le forum ? Je l'avais dans mes favoris Disponibilité Avec mon prochain déménagement, ça va être un peu tendu mais, je promet d'être le plus souvent présent Code du règlement Un X-man, pour les pouvoirs.   Un dernier mot ? Racouter.

Codage de ©BANGERANG.


Dernière édition par Jean-Richard de Locksley le Mar 4 Oct - 22:48, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jean-Richard de Locksley
❦ colombes : 16
Date d'inscription : 02/10/2016
Localisation : Auradon Prep.

MessageSujet: Re: Héritage dérobé Dim 2 Oct - 21:56

Mon histoire débute par il était une fois...


Écris ici ton histoire en une trentaine de ligne min. Parles-nous de ton enfance, ton adolescence, tes relations avec ta famille, avec tes amis ou même avec tes ennemis, ce qui te passionne dans la vie, bref, tout !

La vie de Jean n'a rien à envier au petit peuple. Issu des branches royales anglaises du côté de sa mère et fils du plus grand héros de Nottingham, c'est couvert d'or, de luxe et d'amour qu'il fut élevé. A sa naissance, cela faisait déjà quelques bonnes années que son bon père n'était plus Robin des Bois, le voleur qui dérobe aux riches pour donner aux pauvres. Juste, Robin de Locksley, comte du Nottinghamshire, époux de la nièce du Roi. La vie au château était une chose bien commune pour Jean qui ne s'en offusqua pas durant son enfance.

Cependant, il fut bien aisé pour lui d'apprendre les hauts-faits et héroïques actions de son père par les histoires que lui contait sa mère avant de se coucher. Pendant longtemps, Jean ne voyait son père que par le prisme de ses légendes. Robin des Bois, Robin le Juste. Robin, le bien-heureux. Quand il fut en âge de comprendre les réelles injustices de ce monde et que son père n'était plus que l'ombre de ce qu'il fut, Jean se senti trahi. Par la royauté faussement juste. Par ses proches, désespérément satisfaits de leur situation bien douillette pendant que le peuple ramassait les miettes, par son père qui avait abandonné la lutte après son mariage comme si le monde ne tournait qu'autour de son bonheur.

Jean fut très proche de sa mère dont il pardonna l'oisiveté princière. Marianne était une femme qui, en dépit du carcan sexiste qu'imposait le système, avait toujours désespérément aidé son prochain. Les mains liées, Jean en voulu bien moins à sa mère qu'à son père. Aussi, c'est auprès d'elle qu'il confiait le plus souvent ses révoltes qui naquirent bien tôt dans sa jeunesse. Bien qu'elle tentait de calmer ses ardeurs révolutionnaires, craignant de voir son fils sombrer dans une triste mélancolie, elle put difficilement lui donner tort. Jean fut un fils aimable et plein d'attention pour sa mère qui vieillissait. Marianne fut une mère douce et aimante qui apporta à Jean tout l'amour qu'il eut besoin. Cependant, il ne put trouver auprès d'elle les réponses à ses questions.

L'enfant reçu une éducation royale. Très tôt, il apprit à aimer la littérature, la poésie, le théâtre, la peinture, la philosophie et les choses qui pouvaient nourrir sa grande curiosité, toujours difficile à satisfaire. Il fut naturellement formé aux armes. L'arc, cette arme peu enseignée dans les châteaux, ne fut jamais l'objet de cours pour ses précepteurs. Aussi, Robin eut tout le mal du monde à lui enseigner son usage. Jean fut un très bon cavalier, un bretteur doué, un lutteur aguerri mais, ne sut jamais viser droit avec une flèche. Au-delà, on enseigna naturellement à Jean l'art de jouer de quelques instruments et de danser. Il fut alors évident que le garçon avait son potentiel. Sa mère décida de faire de lui un danseur. Son père, préférant son fils dans de plus "viriles" activités, le retira très vite de ces domaines-là, un peu moqueur et plein d'un désir de voir Jean s'intéresser d'avantage aux choses du combat. Pourtant, Jean avait goûté au monde de la scène. Bientôt, il s'intéressait à la comédie, à la prestidigitation et aux arts du spectacle dans son ensemble. Excellent orateur aux manières assurées et maîtrisées, il s'écarta cependant de cette voie quand il comprit que ses capacités pouvaient devenir de véritables outils de travail.

La manipulation et les arnaques commencèrent très tôt et subtilement. Il ne s'agissait au début que d'un jeu, pour l'enfant. Puis, ses ambitions grandirent avec lui. Il commença réellement sa carrière lorsqu'il fut invité (il l'était souvent, par la biais de son rang) à un bal, loin des frontières de Nottingham. Au programme, princes, duchesses, comtes et marquises. Jean faisait tâche au milieu de ce beau linge bien repassé et bien soigné. Une odeur d'hypocrisie et de bien-pensance planait dans l'air, un peu poisseuse. Jean y resta un petit moment puis, vite agacé, finit par s'écarter, songeant à quitter la soirée. Finalement rattrapé par une vicomtesse dont la compagnie ne lui était guère plus agréable que celle d'un singe, insista pour qu'il reste. La vicomtesse avait ces manières qui ne laissaient guère planer le doute sur ses intentions. Ils discutèrent longtemps avant qu'il ne finisse par l'attirer dans l'une des chambres du château qui les avait accueilli. Ils flirtèrent un peu. La dame demanda de s'écarter pour se préparer dans la petite salle d'eau voisine. Dans son ennui et sa solitude, Jean déroba ce que dans leurs premiers effeuillages, la lady avait laissé sur le lit. Il s'enfuit ainsi, rageur et satisfait de son étrange vengeance. Elle ne s'en rendit jamais compte et quelque temps plus tard, il lui envoya son collier par colis, prétextant qu'il avait désiré garder un souvenir impérissable de leur rencontre. Elle insista pour qu'il le garde. Il le garda.

Cet événement ne troubla que peu son quotidien. Mais, il trouva dans la manipulation, l'arnaque et le cambriolage un art nouveau dans lequel il s'épanouissait. Devenant très vite un voleur de haut rang, Restant discret dans ses méfaits, Jean s'éloigna de plus en plus du nid familial pour vivre de ses crimes. Son père n'y voyait rien. Jean était convaincu que sa mère, elle, savait. Cependant, ils n'en parlèrent jamais vraiment. Un jour seulement, Belle Marianne aborda le sujet des crimes que son père eut commis dans sa jeunesse : "Ton père volait aux riches pour donner aux pauvres. Il ne vivait que d'humilité et jamais de ses larcins". Jean savait qu'elle lui rappelait cela pour une raison. Si le vol et l'arnaque furent des sports qu'il pratiquait avec enthousiasme, il décida de ne jamais toucher à l'argent qu'il prenait. Vivre sur l'héritage de ses parents lui allait parfaitement, tantôt riche prince héritier, tantôt marginal. Combien de paysans, de pauvres villageois et de roturiers se réveillèrent un beau matin avec un panier doré à leur fenêtre ? Souvent, les autorités récupéraient l'argentt (certains des citoyens préférant rendre ce qui avait été clairement dérobé). Cependant, retirer des privilèges à certains pour en offrir à ceux qui n'en ont jamais eut lui donna une nouvelle raison de continuer ses crimes.

Finalement, il découvrit sa mine d'or. Son bonheur. Auradon Prep. L’académie des princes et des grands privilégiés. Si privilégiés et aveuglés par leur petit bonheur, qu'ils furent capable d'emparquer ceux qui y nuisaient dans des ghettos isolés, au fin fond de l'océan, sans regard sur la moralité et les droits de chacun à la dignité humaine. Dictature totalitaire sur fond de petites fleurs colorées. Jean décida d'y venir rétablir un peu de sa justice. De la vraie justice. Où qu'importe les crimes, l'humiliante répression n'est pas une solution. Aussi, il postula comme surveillant. Sa candidature,prestigieuse, fut retenue. Bientôt, Jean serait alors au cœur même de la caste la plus pourrie et la plus gavée du monde, prêt à redistribuer un peu d'équité dans leur système inégalitaire.


Codage de ©BANGERANG.


Dernière édition par Jean-Richard de Locksley le Lun 3 Oct - 9:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Calisto Jones
- Heir of the Flying Dutchman -
❦ colombes : 619
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Héritage dérobé Dim 2 Oct - 22:42

Bienvenue sur le forum !!!! Est-ce encore utile de te sortir tout le discours habituel ? ^^

"Si tu as la moindre question ou le moindre soucis le staff est la pour ça."

(j'aurais du répondre avec Hypnos mais la flemme de changer de compte XD )


The difference between my darkness and your darkness is that I can look at my own badness in the face and accept its existence while you are busy covering your mirror with a white linen sheet.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jamie Frost
❦ colombes : 121
Date d'inscription : 24/08/2016

MessageSujet: Re: Héritage dérobé Dim 2 Oct - 22:46

Bienvenu ^^ et bonne chance pour le reste de ta fiche ^^ si tu as des questions n'hésite pas à contacter le staff ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jean-Richard de Locksley
❦ colombes : 16
Date d'inscription : 02/10/2016
Localisation : Auradon Prep.

MessageSujet: Re: Héritage dérobé Lun 3 Oct - 1:07

Merci, messieurs.

Tu peux t'abstenir, l'ami. Je connais le chemin. Encore merci. Ne m'oublie surtout pas pour un lien, surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cassiopée Frost
❦ colombes : 455
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 27
Localisation : Loin de tous...Ou dans les bras du plus beau dieu ♥

MessageSujet: Re: Héritage dérobé Lun 3 Oct - 15:55

Bienvenu parmi nous


Don't let them in,
don't let them see
Be the good girl you always have to be
Conceal, don't feel,
don't let them know
Well now they know
Let it go, let it go
And I'll rise like the break of dawn
Let it go, let it go
That perfect girl is gone
Here I stand
In the light of day
Let the storm rage on
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jean-Richard de Locksley
❦ colombes : 16
Date d'inscription : 02/10/2016
Localisation : Auradon Prep.

MessageSujet: Re: Héritage dérobé Lun 3 Oct - 19:57

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Cherrie
❦ colombes : 761
Date d'inscription : 29/09/2015

MessageSujet: Re: Héritage dérobé Mar 4 Oct - 9:38

Bienvenue^^


Penser que la vie humaine ne peut être régie que par la raison, c’est nier la possibilité même de la vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jean-Richard de Locksley
❦ colombes : 16
Date d'inscription : 02/10/2016
Localisation : Auradon Prep.

MessageSujet: Re: Héritage dérobé Mar 4 Oct - 22:09

Merci ^^

Autrement, ma fiche est achevée, mes amis. J'espère qu'elle vous plaira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
June M. Hare
❦ colombes : 101
Date d'inscription : 26/08/2016

MessageSujet: Re: Héritage dérobé Mar 4 Oct - 22:32

Félicitation, te voila validé


Oh quelle belle petite référence au badminton^^ Bon, rassure-toi ce n'est pas la seule chose que j'ai retenu de ta fiche (pour t'ennuyer j'ai aussi vu que tu parles de toi à la première puis troisième personne dans la même phrase dans la partie "dans mon sac" mais chut ! Nous aussi on est fou dans ma tête).
Bref ! Hormis que j'espère que tu ne viendras pas me voler mon temps, sauf peut-être pour venir boire le thé, j'ai le plaisir de te valider JR.

Ton dur labeur va enfin être récompensé, ta fiche correspond aux critères souhaités. On t'annonce la validation de ton personnage et toute l'équipe administrative te souhaite officiellement la bienvenue sur le forum !
Maintenant, libre à toi de t'y promener à ta guise, de t'y amuser et de débuter tes premiers rp !


Voila quelques liens utiles pour bien démarrer :
Le système de point qui régit le forum se trouve ICI. Tu trouveras de quoi faire des demandes de liens, de rp ou autres demandes LA. Et n'oublier pas d'aller te trouver une chambre ICI sauf si tu préfère crécher à la belle étoiles sous l'arroseur automatique. Ah oui, et n'oublie pas de recenser ton personnage et ton avatar ici.

On aurait presque oublié un petit détail, O combien important. Le guide, oui le fameux manuscrit, bien que tout le monde l'a vu une fois ici. Non ? Pas encore ? Il faut vite rattraper ça ! Grâce à lui, tu es sûr de ne jamais te perdre sur le forum et il t'aidera également à t'y intégrer.
Ou est-il ? CLIQUES ICI .

Voili voilu, on te souhaite une bonne journée / soirée sur le site Descendant.

Codage de ©BANGERANG.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Héritage dérobé

Revenir en haut Aller en bas
 
Héritage dérobé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que fera Préval pour protéger son héritage politique ?
» Célébrons la mise à jour 1.2 : Héritage
» Voyage vers Dol Amroth, l'héritage d'une lignée
» Héritage magique et dons
» Quand Frédéric Le Guyader dansait la dérobée de Brasparts...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Descendants :: Our legends :: Identity Card :: ❧ Welcome à Auradon
-
Sauter vers: