- Les top-sites -

Réclamez vos BE pour le vote




 
C'est la rentrée à Auradon Prep ! Nous recherchons des Vilains, des Gentils, et des habitants du monde réel ! Nous manquons de garçons. Venez nous rejoindre, ne soyez pas timides !

Partagez | 
 

 Fraîchement débarqué.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Fraîchement débarqué. Mer 24 Aoû - 4:36





Fraîchement débarqué.

Thomas & Cassiopée.

Fraîchement débarqué.



Tekoa s’était levé de bonne heure, et de bonne humeur. Ses yeux noirs s’étaient ouverts plus tôt que prévu - à 5h12 plutôt qu’à 6h00, et il n’avait pas réussi à se rendormir. Cela lui arrivait souvent, il avait l’habitude. Le garçon aux traits amérindiens étira un bras basané en dehors de l’édredon blanc qui contrastait avec ce dernier. Il attrapa un livre sur sa table de chevet. Un roman dont la couverture était ornée d’une tache de café. Tekoa tenta tant bien que mal de se concentrer sur sa lecture, mais il n’y arrivait pas. C’était la dernière fois qu’il voyait ces murs, qu’il sentait cet édredon contre sa peau, cette odeur chaleureuse qu’avait la petite maison de sa mère. Il savait qu’elle lui en voulait de partir comme ça, un an, loin d’elle. Mais il mourrait d’impatience à l’idée de rencontrer les élèves de l’île de l’oubli. Il avait l’impression d’être l’un d’eux. Les gens bons et sages, ça ne l’avait jamais intéressé.
Il se leva, sursauta au contact froid de la paume de ses pieds contre le sol de bois. Le garçon se lava, puis, les cheveux toujours trempés, enfila un jean délavé et troué ici et là et taché de peinture turquoise et bleue pastel, un t-shirt blanc uni, une paire de souliers de toile noire. Il se dirigea ensuite vers la cuisine où flottait une douce odeur. Sa mère se retourna dans sa direction. Son regard était piteux et nostalgique. Elle savait qu’elle ne pourrait plus retenir son fils désormais. Elle soupira et lui fit signe de s’asseoir. Tekoa était beaucoup plus grand que Lili, elle était une petit femme, fragile et délicate. Elle passa ses doigts frêles dans la tignasse noire de son fils et entreprit de les lui tresser. Elle adorait tresser sa chevelure. Elle adorait sa chevelure tout court. Même s’il avait la même qu’elle. Sur lui, elle trouvait ça plus joli.

Lorsque l’adolescent s’éloigna de la maison avec comme seul bagage un sac à dos de rèche tissu vert, il sentait le regard de sa mère traverser la fenêtre. Il monta dans un autobus voyageur, un aller sans-retour pour Auradon Prep.

Dans l'autobus, il détacha sa chevelure rebelle. Désolé, maman.

Lorsqu’il pénétra dans le bâtiment, tout était extrêmement calme. Il était 6h45. De sa démarche confiante, le garçon et son sac se dirigèrent vers un bureau d’information. Personne. Il était sûrement trop tôt. Surtout que la rentrée officielle se ferait le surlendemain, il s’était présenté à l’avance pour prendre le temps de s’installer. Ce n’était pas lui qui avait pensé à ça, il était bien trop désorganisé. Non, c’était une idée de sa mère. Une bonne idée, tout de même, il fallait se l’avouer.

Un peu perdu mais toujours confiant, Tekoa se mit en quête de sa chambre. Il ignorait avec qui il la partagerait, mais on lui avait communiqué dans une lettre reçue quelques mois auparavant qu’il s’agissait de la chambre six. Il s’en souvenait, il avait relu ce papier si souvent, s’imaginant comment seraient les gens qu’il y rencontrerait, comment seraient les cours, quelle serait la couleur des murs. Il fit rapidement le tour du premier étage, aucun signe de chambres. Arrivé au deuxième, il remarqua un long corridor qui aurait vraiment pu ressembler à un dortoir. Seulement, que des chiffres impairs sur les portes. 5, 7, 9... Peut-être les chiffres pairs étaient-ils au bout du couloir ? Il sortit un paquet de gomme à la menthe poivrée de son sac. Vide. Un deuxième, un troisième. Tous vides. La frustration était à son comble. Il finit par trouver une petite boîte en métal noire. Il fit tinter son contenu avant de l’ouvrir délicatement pour laisser tomber dans la paume de sa main trois petites menthes. Quel goût délicieux, quelle odeur rafraîchissante. Comme revigoré, il poursuivit sa marche jusqu’au bout du couloir. Aucun chiffre pair. Il s’apprêtait à faire demi-tour, mais une porte s’ouvrit et une jeune fille en sortit et lui fonça dedans, littéralement. Tekoa sursauta, fit un pas habile en arrière. Il ne dit rien, regarda la jeune femme, éberlué.

©charlie
merci à DevNerdGirl pour l'inspiration.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassiopée Frost
❦ colombes : 455
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 26
Localisation : Loin de tous...Ou dans les bras du plus beau dieu ♥

MessageSujet: Re: Fraîchement débarqué. Mer 24 Aoû - 23:33


   
Fraîchement débarqué.
Cassie & Thomas
Le soleil se lève. Un réveil sonne non loin de  notre jeune femme. Ou n’était-ce que son cellulaire encore une fois?  Lâchant un petit grognement, notre jeune princesse ouvre les yeux pour voir qu’en effet c’était belle et bien son portable qui sonnait. Qui osait l’appeler a une heure pareille? Elle prit celui-ci avant de répondre à son cher père qui voulait s’assurer qu’elle était bel et bien arrivée a Auraddon. Ah oui, elle avait oublié de contacter ses parents en arrivant la veille. Oups. Erreur de débutante ca ma fille! Alors ravalant la boule de salive dans sa gorge, elle s’excusa auprès de son paternel de ne pas avoir appelé le soir d’avant. Elle avait été trop prise avec le bal de la rentrée.  Et son frère qui avait eu besoin d’elle durant cette fameuse soirée. Elle avait complètement oublié de téléphoner. Mais ce n’était comme si il pouvait lui arriver quelque chose en chemin. Oui, d’accord elle était partie seule. Sans ses cousines, ni son frère, puisqu’elle était partit un peu plus tard qu’eux de la maison familiale.


Après un bon quinze minute à s’excuser auprès de son paternel, notre jeune femme réussit a enfin raccrocher la ligne. Soupirant un peu, elle se laissa tomber sur son lit, avant de regarder vers sa nouvelle colocataire, Hope une amie d’enfance, voyant qu’elle dormait toujours. Une chance pour elle. Cassie aurait bien aimé dormir encore quelque heure. Mais au lieu de cela, elle regarda l’heure, avant de se relever et prendre quelque vêtement de sa valise, pas encore défaite. Elle allait prendre une bonne douche chaude avant de commencer sa journée, en beauté. Enfin essayer de la rendre plus joyeuse, ne serais-ce qu’un peu. Prenant son sac ou elle mit son lingue pour la journée dedans, elle l’enfila en bandoulière comme à son habitude. Avant de prendre sa serviette, et puis de sortir en trompe de sa chambre. Qui la fit foncer dans quelqu’un! Encore? Ce n’est pas vrai!  Elle ramassa donc sa serviette qui était tombé dut au choc, avant de lever les yeux vers la personne qu’elle venait de bousculer. Elle ne l’avait jamais vue auparavant. Un nouveau surement.



-Désolée. Je ne vous avais pas vue. Vous allez bien?




Cela paraissait dans le regard de la jeune femme qu’elle était vraiment désolée d’avoir foncée dans celui-ci. Mais son langage corporel montrait autre chose, qu’elle voulait être ailleurs en ce moment.  Son cote froid en gros.

   

   
Emi Burton


Don't let them in,
don't let them see
Be the good girl you always have to be
Conceal, don't feel,
don't let them know
Well now they know
Let it go, let it go
And I'll rise like the break of dawn
Let it go, let it go
That perfect girl is gone
Here I stand
In the light of day
Let the storm rage on
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fraîchement débarqué.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention ! Peinture fraîche
» RETOUR EN FORCE DE L'INSÉCURITÉ:2 POLICIERS LÂCHEMENT ABATTUS À CROIX BOSSALES
» Salade fraîche aux légumes ensoleillés
» moules à la normande
» Google Earth: Des images fraîches d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Descendants :: Hors Jeu :: Corbeille :: saison 2 :: rp terminé ou abandonné
-
Sauter vers: