- Les top-sites -

Réclamez vos BE pour le vote




 
C'est la rentrée à Auradon Prep ! Nous recherchons des Vilains, des Gentils, et des habitants du monde réel ! Nous manquons de garçons. Venez nous rejoindre, ne soyez pas timides !

Partagez | 
 

 Le mal et l'innocence réunit Ft. Groke Am

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Le mal et l'innocence réunit Ft. Groke Am Sam 12 Déc - 1:06

- Le mal et l’innocence réunit -
W/
J’étais à ma pratique de gymnastique, je devais me rattraper après tout ce retard! J’avais décidée d’entrer dans un club seulement pour faire plaisir à père qui disait que ça pourrait me faire du bien et me faire rencontrer des gens, mais il ne pensait sûrement pas que j’allais alors faire la rencontre de cet homme. J’entrai dans les vestiaires pour enfiler mon maillot, un maillot noir et magenta faisant ressortir la couleur si pâle de ma peau et ma chevelure rosée et mes yeux si bleus. En entrant dans le gym, tout le monde se tournai vers moi avec dégoût. Pourquoi? Qu’avais-je fais à tous ces gens? Je soupirai en marchant rapidement vers ma station, où se trouvaient les matelas pour la gymnastique au sol et la danse. Quoi de mieux pour un chat que de pouvoir s’amuser au sol? J’entendis les filles autour parler de moi, mais je décidai de laisser tomber et de me laisser emporter par ma musique, douce, mais remplient d’émotions. Après quelques exercices d’échauffement, me voilà en train de tourner sur mes mains, une roue latérale. Puis un saut de main et un autre, un sourire d’un côté et un clin d’œil de l’autre. Je savais comment capturer l’attention des gens et je savais la garder aussi. Alors que ma musique terminait je ralentis et fis ma dernière pose, respirant plus rapidement. J’adorais ce sport, je me sentais moi-même et je pouvais bouger autant que je le voulais.


Puis ma seconde musique débuta, mais je ne remarquai pas tout de suite l’homme qui était entré dans la pièce, que faisait-il ici alors que les seuls hommes qui venaient ici était nos coach ou des chenapans qui tentait de venir un peu trop près des filles de l’équipe. Mon regard s’accrocha à sa chevelure verte et son regard si carnassier. Qui était-il et qui était-il venu voir? Je rejetai ces questions au fond de ma tête, me concentrant au max dans ce que je devais faire. Assise au sol, je débutai en me propulsant sur les mains, créant alors la figue de la chandelle, puis un grand écart, toujours sur mes mains. Je pouvais dire que le chat en moi m’aidait à garder l’équilibre et la flexibilité, mais la pratique y était pour beaucoup aussi. Puis en retournant sur mes pieds, je pus voir que l’homme n’avait pas lâchée de me regarder, il tenait toujours son regard sur moi ou bien mon corps, je n’étais pas capable de le dire. Puis un grand jeté suivit d’une rondade arrière, presque au ralentis, je me tournai vers l’homme et lui sourit d’une manière que l’on m’avait appris, quelque peu séducteur. Mes entraîneurs m’avaient dit que de la jouer seulement gentille et heureuse ne me ferait pas gagner, donc j’avais observée les filles et j’avais vu que les garçons semblaient bien aimer ces regards langoureux et ses sourires charmeur.
Ces hommes seraient dont déçu de me connaître réellement, je n’étais pas ce que je projetais être. Mais maintenant, je devais jouer le rôle du chat séducteur. Et j’allais le jouer à la perfection, je ne pensais surtout pas que par cette attitude, que j’allais être prise entre les doigts de mon maître après tout ça.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le mal et l'innocence réunit Ft. Groke Am Sam 12 Déc - 1:48


Pas de cours. Pas de collègue. Juste le soleil étouffant et le froid qui mord les os. Et surtout, pire que tout, l'ennui. Groke tournait en rond depuis presque une demi-heure. Les idées ne manquaient pas. Dévorer un enfant ? Torturer un chat ? Kidnapper la tortue de la salle de classe ? Faire tomber un seau de serpent sur une collèges et voir ce qu'il se passe ? La Bonne Fée avait eu ce regard menaçant et suspicieux lorsque Groke avait dit être plein de bonnes intentions. Se faire remarquer n'était pas une brillante idée. Pas maintenant. Il pourra toujours dire plus tard qu'il a replongé. Ooh, Marraine la Bonne Fée, je ne sais pas ce qui m'a priiit, je ne voulais paas... Ô rage, ô désespoir... Oui, le coup de la rechute, ça pourrait le faire. Mais pas maintenant. Pas tout de suite. Alors quoi ? Faudrait-il qu'il se tourne les pouces longtemps ?

Que nenni. Il avait les mains liées, soit. Ca ne durerait pas. Mais il y avait bien des spectacles auxquels Groke appréciait la vue. Il avait découvert ce merveilleux sport que le cherleading. Des jeunes étudiantes en mini-jude qui font des accrobaties en écartant grand les jambes. Une merveilleuse discipline. De sa vie de sac de jute, jamais Oogie n'avait seulement eut pareille énergie. Cette chose que prend aux tripes et fait apprécier de beaux spectacles pour les plaisirs des yeux et d'autres sens. Et sous la carcasse vide de Am, des pulsions violentes et obsessionnelles s'étaient mises à lui choper le crâne à grands coups d'images. Son imagination avait commencé à travailler. Même cadavre, même mué d'une magie noire ancestrale, Am continuait à cultivait des désirs que Groke ne maîtrisait pas toujours.

Aussi, Groke avait pris cette presqu'habitude de se rendre au gymnase où s'entrainaient les cherleaders. Presqu'habitude car il restait toujours à l'entrebaillement de la porte et trouvait le moyen d'excuser sa présence qui mettait toujours mal à l'aise. Il discutait avec une de ses élèves de son dernier devoir. Invitait le coach à boire un café. Faisait mine d'avoir oublié des affaires. Ca commençait à être suspect. Mais cette après-midi, pas de cherleader. Ca s'entrainait su des poutres, ça faisait de grands écart sur des tapis, en justaucorps. Groke enfouit les mains dans ses poches et sautilla a l'intérieur de gymnase. Il sifflotait et lorsque l'une des gymnastes tourna le dos pour une pirouette acrobatique, Groke pencha la tête en rythme. Puis se tourna et continua sa petite ronde, l'air de chercher quelque chose entre les bancs des gradins.

L'une d'elles s'entrainait seule. La brebis galeuse du troupeau ? Ca avait toujours quelque chose d'intéressant, les parias. Il tourna sur lui-même, comme un petit pas de danse innocent et approcha de ses tapis. Les cheveux roses. Une punkette ? Petite lolita ? Fille de gros méchant pas beau ? L'air de passer, toujours d'un pas sautillant et guilleret, il s'arrêta néanmoins admirer la performance de l'athlète. Ses souplesses avaient quelque chose d'hypnotique, il décrochait difficilement le regard. C'était joli, mignon, aérien et félin. Des images se bousculaient dans son esprit. Beaucoup d'images. Il sourit et pencha la tête. Sans doute souriait-il trop puisque la gymnaste lui lança une oeillade qui aurait pu le faire bander sec. Ca l'amusa. Il eut envie de rire. Ses yeux s'écartèrent de surprise et il regarda une brève seconde derrière lui, d'un geste toujours théâtral, presque ironique. Il savait parfaiement lorsque quelqu'un le regardait ou non. Et de manière générale, tout le monde le regardait. Groke songea soudainement à Stram. Et se rappela ses manière, parfois, de regarder Oogie. De le regarder. S'il en avait toujours tiré une grande satisfaction égocentrique, d'autres émotions ne pouvaient entrer en jeu à cet époque (et la pauvre n'avait que sept ans. Pas que Oogie ai eut une quelconque limite morale mais un enfant n'avait jamais rien de bien palpitant, à part lorsqu'ils hurlaient de frayeur).

Quand elle eu finit sa performance, Groke sortit ses mains de ses poches et applaudit. Le son s'étouffa a l'intérieur de ses gants, cependant il rebondit dans l’acoustique du gymnase.

Joliie, très jolie performaaance ! lança-t-il d'un éternel ton cynique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le mal et l'innocence réunit Ft. Groke Am Sam 12 Déc - 2:19

-  Le mal et l’innocence réunit-
W/ Groke
 Je ne m’attendais pas à cette réaction de sa part, je croyais plutôt qu’il allait partir dégoûté comme les autres, mais voilà qu’il me souriait et qui m’applaudissait. Que me voulait-il? En me tournant vers lui, je sentais mon cœur battre rapidement, incapable de savoir si c’était de la peur ou de l’excitation que quelqu’un me porte une quelconque attention? Je tournai lentement vers lui, observant son accoutrement. Mais qui était-il? Un ennemi de mon père? Je reculai alors, le cœur battant à la chamade. Que devais-je faire? Je décidai alors de sourire timidement en hochant la tête.

- Merci?

Puis je vis les regards sur moi et tout le monde pouvait alors voir mes joues rougis par la gêne d’être autant observé et surtout par des inconnus et des gens qui me détestaient. Puis par curiosité je décidai de m’approcher de l’homme à pas de loup.

- Pourquoi rester ici? Pourquoi ne pas regarder les filles là-bas? Serais-je plus intéressante qu’elle? Je ne crois pas, pas vrai?[

Comme mon père? Oui, vous avez raison. J’avais cette manière de m’exprimer qui était digne de ma famille. Faire douter les gens en leur posant une question de plusieurs manières, faisant en sorte que les gens étaient pris en grand dilemme. Je fis glisser une mèche de cheveux derrière mon oreille, ne me sentant pas des plus couverts avec ce juste au corps à manche longue, découvrant par contre mon dos entier et mes courbes généreuse. Pourquoi ne m’avait-il pas rencontré lorsque j’étais emmitouflé dans mon manteau et mon foulard?! Je me tournai, mes pupilles rapetissant lorsque la lumière s’infiltra dans ceux-ci. S’avait-il qui j’étais? Tant de question pour si peu de réponse. La musique continuait de jouer et je voyais mon entraîneur me regarder d’un mauvais œil. Je devais pratiquer, mais le regard de l’homme aux cheveux verts me captivait tant.

Et puis tant pis. Je me reculai et le tout, en faisant une équilibre sur les mains, suivit d’un écart avant de retomber sur mes pieds, le regardant avec le même œil sauvage et séducteur, suivit d’un sourire en coin avant de continuer mes pirouettes et mes sauts que je connaissais sous le bout de mes orteils. Pourquoi continuer? Parce que je ne voulais pas parler à cet homme, la peur et la passion me prenait le cœur chaque fois que je le voyais sourire ou que je posais mon regard sur lui.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le mal et l'innocence réunit Ft. Groke Am

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mal et l'innocence réunit Ft. Groke Am
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le Rossignol s'unit au Bélier [Mariage]
» regles GdA : une arnaque !?
» La misère réunit parfois les gens [Flashback PV Silda / Eden (PNJ d'Isil)]
» PERCER À JOUR LA PENSÉE DU NOUVEAU PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS
» Le destin nous réunit comme il nous sépare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Descendants :: Hors Jeu :: Corbeille :: Saison 1 :: ❧ Anciens Rp
-
Sauter vers: