- Les top-sites -

Réclamez vos BE pour le vote




 
C'est la rentrée à Auradon Prep ! Nous recherchons des Vilains, des Gentils, et des habitants du monde réel ! Nous manquons de garçons. Venez nous rejoindre, ne soyez pas timides !

Partagez | 
 

 Don't let the shadow run [LUCIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Don't let the shadow run [LUCIE] Mer 30 Sep - 21:37


Alors qu'elle avait regagné sa chambre pour enfin y trouver le calme après une longue journée de cours, on avait tambouriné à la porte de Jane. Les coups paraissaient si intense qu'elle eu cru qu'une armée était venu la chercher. Mais non, ce n'était que Tootles qui lui demandait de venir au plus vite dans la chambre de Peter car ce dernier avait égaré son ombre. Elle l'avait suivi non sans traîner des pieds. Combien de fois avait-elle dut recoudre l'ombre de ce satané garnement? Le jeune Garçon Perdu lui exposait la situation: Peter s'était énervé si fort et avait tapé des pieds si violemment que son ombre en avait profité pour s'enfuir Ce n'était bien sûr pas la première fois que cela arrivait, et parfois Jane compatissait en silence avec cette pauvre ombre qui n'était pas attaché au garçon le plus sympathique qu'il soit.

Arrivée à la chambre de ce dernier, elle avait assisté à une scène non étrangère: Peter était furieux et cassait tout ce qui lui passait sous la main. Si Jane n'était pas intervenue à temps, il se serait ensuite attaqué aux jumeaux. Depuis qu'elle avait été réunie avec ses garçons, elle avait repris son rôle de maman à mi-temps, bien que le travail se révélait lui prendre tout son temps libre et plus. Elle en avait presque oublié la sensation et ne niait pas apprécier la situation. Combien de nuits avait-elle passé à rêver qu'elle était de retour à l'arbre du pendu, lisant des histoires aux garçons et les bordant pour qu'ils s'endorment? En cette fin de soirée elle sécha alors les quelques larmes que Peter était bien trop fier pour montrer à ses petits soldats. Ils étaient tous fatigués après avoir passé la journée à chercher cette ombre, et Jane avait décidé de prendre la relève, à contre coeur. Pas qu'elle n'aimait pas jouer avec ses garçons, mais elle n'avait qu'une envie, de se reposer tranquillement.

Elle se retrouvait donc à scruter les couloirs et les halls, les allées et sentiers à la recherche de cette maudite ombre. Si seulement il lui suffisait de claquer les doigts pour qu'elle revienne, cela lui épargnerait beaucoup d'ennuis. Cette farceuse avait failli pousser Jane dans la gueule d'un crocodile au Pays Imaginaire. Alors qu'elle était fatiguée et exaspérée, elle se retrouva nez à nez -métaphoriquement parlant- avec l'ombre de Peter. Cette dernière narguait Jane en lui tirant la langue, puis s'enfuit aussitôt. Ah non, hors de question qu'elle ne s'échappe, elle sous estimait vraiment la course de la jeune fille. Alors Jane se lança à sa poursuite, esquivant élèves et obstacles que l'ombre avait un malin plaisir à pousser sur son passage.

La course l'entraîna jusque dans le réfectoire, qui était évidemment bondé en cette heure de repas. Mais tant pis, elle ne perdrait pas la trace de l'ombre, et le plus vite elle la ramenait à son propriétaire, le plus vite elle pouvait enfin être tranquille. Elle bouscula un group de garçons qui mesuraient au moins une tête de plus que la jeune fille. Si ils voulaient s'expliquer avec elle, ils devraient attendre qu'elle mette la main sur cette satané ombre. Elle balaya rapidement la pièce du regard et repéra enfin sa proie: elle était trop occupée à tirer la langue à deux jeunes filles qu'elle ne remarqua pas Jane qui se jeta à terre pour l'attraper. Dans sa chute, la jeune fille poussa assez violemment une chaise qui se trouvait sur son passage, et fondit sur l'ombre en hurlant.

- Je te tiens, saleté!

Elle agrippa l'ombre par les pieds, ce qu'elle faisait quand elle devait attraper Peter, et la souleva devant ses yeux. Oh oui elle était fière d'elle même. Certes elle s'était faite remarquée par tout le réfectoire mais sa tâche était finie. Mais maintenant, elle avait faim, la course l'avait épuisée. Elle prit place sur la chaise qu'elle avait jeté auparavant et noua l'ombre à son propre bras. Elle serait froissée ainsi, mais tant pis, elle l'avait bien méritée. Autour d'elle, quelques élèves chuchotaient ou réprimaient un rire avant d'aller prendre place à leurs tables. Elle souffla un instant quand elle remarqua qu'elle n'était pas seule à cette table, une jeune fille qui devait avoir à peu près son âge se tenait en face d'elle, une petite blonde à lunettes. Jane l'avait déjà vue lors de son premier cours quelques jours plus tôt.

- Désolée pour le vacarme, cette vermine ne se laisse pas faire facilement.

Elle pointa du doigt l'ombre qui se tortillait autour de son bras droit, si l'eut été possible, l'ombre lui aurait probablement répondu des obscénités. Jane souffla à nouveau et passa une main dans ses cheveux, histoire de les remettre en place. En effet, si la course l'avait essoufflée, la course poursuite dans la forêt avait légèrement amoché sa coiffure. Peter ne payait rien pour attendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't let the shadow run [LUCIE] Mer 30 Sep - 22:06


Lucie était au réfectoire, en train de s’empiffrer d’une assiette de pâtes à la carbonara. Quand elle n’allait pas bien, elle mangeait beaucoup plus que d’habitude. La cause : devinez ? Je crois que je n’ai plus besoin de le présenter ce fameux garçon ! Bref ! Elle était donc dans le réfectoire, rempli de monde à cette heure-ci lorsque tout à coup, il y eut un vacarme pas possible. Cela attira l’attention de la jeune fille qui vit une autre fille se jeter sur une ombre devant elle. What ? Une ombre qui bougeait toute seule sans son propriétaire ? Nul doute que ça devait être l’ombre de Peter Pan ! Quelle andouille, il l’avait encore perdu mais venant de lui, ça n’était pas étonnant ! Peter avait la réputation de toujours perdre son ombre mais normalement, il ne devait plus puisque Wendy la lui avait recousue aux pieds. La rouquine eut enfin le dessus.

Jane : - Je te tiens, saleté!

Lucie la vit se saisir avec fierté de l’ombre pour la mettre ensuite autour d’un de ses bras et vint s’asseoir à la table de la blondinette. Jane devait certainement se rappeler de Lucie qui, comme pour le banquet, s’était faite remarquer pour avoir embrassé Peter en arrivant en classe. Décidément, ça commençait à devenir une sale manie chez elle et en même temps, elle en profitait qu’il y avait pas moyen de contacter ses parents pour les prévenir de son comportement. C’était l’un des avantages d’être coincé dans un autre monde. Ah si seulement elle pouvait être coincée sur Neverland, en n’ayant que Peter pour elle toute seule !

Jane : - Désolée pour le vacarme, cette vermine ne se laisse pas faire facilement.
- Ouais, je sais ! Peter a toujours du mal à la garder attachée à lui à ce que je vois !

L’adolescente termina son assiette mais son humeur commençait à s’améliorer un peu, bien qu’elle se méfie légèrement de Jane. C’était à ses yeux une rivale potentielle ! Même si Peter ne semblait pas s’intéresser aux filles, surtout à elle ! Pauvre petite Lucie ! T’as choisi le mauvais garçon !

- Au fait, euh je m’appelle Lucie ! On s’est croisée au cours d’Histoire !

Elle but une gorgée de sa bouteille d’eau plate.

- Euh au fait, comment ça se fait que son ombre peut encore s’en aller à son aise ? je croyais que ta mère la lui avait recousue ! Normalement, elle ne devrait faire plus qu’un avec Peter !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't let the shadow run [LUCIE] Lun 5 Oct - 16:34

Jane reprenait doucement une respiration normale. Bien qu'elle adorait la sensation que courir lui procurait, cette course poursuite frénétique l'avait épuisée. Elle jetait des coups d'œil autour d'elle et fusillait du regard les élèves trop curieux qui continuaient de la fixer.

- Ouais, je sais ! Peter a toujours du mal à la garder attachée à lui à ce que je vois !

Elle se retourna vers sa compagne de table. Cette dernière connaissait donc Peter. La jeune blonde lui rappelait quelqu'un mais elle n'arrivait pas à savoir où elle l'avait déjà vue.

- Au fait, euh je m’appelle Lucie ! On s’est croisée au cours d’Histoire !

C'était donc là bas qu'elles s'étaient vues. Bien sûr! C'était elle qui s'était jetée sur Peter pour l'embrasser. Elle se souvenait bien maintenant. Cette dernière l'avait bien étonnée, peu de personnes avaient le culot de défier Peter de la sorte sans se soucier des conséquences. Bien évidemment Peter voyait ce geste, un baiser volé, comme un affront. Jane en avait entendu parler bien après ladite classe, il avait été furieux et la jeune Fille Perdue avait dû assister à une des multiples crises du petit chef. Lucie était donc bien courageuse de tenter de séduire Peter, peu de personnes s'intéressaient à lui de cette manière sur son Île.

- Jane, enchantée.

Elle adressa un sourire à Lucie. C’était peut être l’occasion pour elle de se faire une amie, ou au moins de discuter avec quelqu’un d’autre que les Garçons Perdus. Jane ne s’était pas vraiment fait d’amis depuis qu’elle était arrivée dans cette école.

- Euh au fait, comment ça se fait que son ombre peut encore s’en aller à son aise ? je croyais que ta mère la lui avait recousue ! Normalement, elle ne devrait faire plus qu’un avec Peter !

Décidemment, la jeune fille en connaissait beaucoup au sujet de Peter, mais surtout de Wendy. Comment était-elle au courant ? Pourtant Jane jurait ne jamais l’avoir rencontrée au Pays Imaginaire.

- C’est un peu plus compliqué que ça. Peter est si colérique que l’ombre se rebelle parfois, et vu qu’il n’est plus sur l’Île, elle n’est plus obligée de lui obéir au doigt et à l’œil. Ici elle en profite pour s’enfuir.

Son ventre gargouilla assez bruyamment et elle pressa sa main libre sur son estomac pour tenter d’étouffer le bruit. En vain. Elle lâcha un grognement et se leva pour se diriger vers le self le plus proche. Rien ne lui faisait vraiment envie mais elle avait faim, alors elle attrapa un fruit et une part de tarte, puis retourna à sa place. Elle se servit ensuite un verre d’eau et l’engloutit aussi vite que possible. L’ombre à son bras tentait encore de se débattra alors Jane resserra un peu plus le nœud. Attacher une ombre à quelque chose paraît peu semblable, surtout dans ce monde, mais avec un peu d’expérience et de savoir faire, Jane était plus que calée sur le sujet. Ces moments la rendait nostalgique de ses aventures sur l’Île.

- Mais d’ailleurs, tu sembles bien connaître Peter, tu es déjà allé sur l’Île ? Je ne me souviens pas t’y avoir vue.

Lucie ne ressemblait définitivement pas à une indienne, et elle était trop grande pour être une fée. Un pirate ? Non, impossible, il n’y avait eu aucune filles dans les rang du Capitaine, et il était très peu probable qu’un pirate porte Peter Pan dans son cœur. Elle n’était pas non plus une Fille Perdue, Jane le savait, elle était la seule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Don't let the shadow run [LUCIE] Mer 21 Oct - 0:13


Lucie s’était présentée alors que Jane reprenait doucement son souffle. Puis, elle se présenta à son tour en adressant un sourire à Lucie. La conversation tourna rapidement autour de Peter. Que pouvait donc se raconter deux filles dont l’une était une fille perdue et la seconde qui rêvait d’en être une ? Ben vu qu’il y avait que lui qu’elles avaient en commun si l’on peut dire et de plus, Lucie s’était à nouveau faite remarquée en classe. Pauvre Peter ! Tu vas en baver mon pote !

Jane : - C’est un peu plus compliqué que ça. Peter est si colérique que l’ombre se rebelle parfois, et vu qu’il n’est plus sur l’Île, elle n’est plus obligée de lui obéir au doigt et à l’œil. Ici elle en profite pour s’enfuir.

Cela n’étonna guère Lucie. Peter avait vraiment un foutu sale caractère mais remarquez, la petite blondinette aussi. Moi, je dis qu’ils sont faits pour être ensemble vu leur caractère de cochon ! En parlant de l’ombre, l’adolescente eut une idée pour tenter de se rapprocher de Peter en plus des conseils d’Evie. Tout à coup, le ventre de Jane gargouilla. Elle alla donc se servir avant de revenir à table. Quant à lucie, elle venait de finir son assiette.

Jane : - Mais d’ailleurs, tu sembles bien connaître Peter, tu es déjà allé sur l’Île ? Je ne me souviens pas t’y avoir vue.
- Euh non, j’ai jamais mis les pieds à Neverland malheureusement mais ça me déplairait d’aller vivre là-bas !

Depuis qu’elle était toute petite, elle rêvait de rejoindre les enfants perdus de Peter Pan et ne plus jamais grandir bien qu’elle aimerait en plus sortir avec le chef Pan. C’était à se demander ce que Lucie pouvait bien lui trouver à ce sale môme !

Elle sortit son livre « Peter Pan » de son sac pour le montrer à Jane. Évidemment, il n’était plus en très bon état. Merci Peter !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Don't let the shadow run [LUCIE]

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't let the shadow run [LUCIE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» Les chatons de Lucie :)
» « A vrai dire ... Elle ne sait pas » [Maelys Adhémar PV Lucie Carera]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Descendants :: Hors Jeu :: Corbeille :: Saison 1 :: ❧ Anciens Rp
-
Sauter vers: